[TAG] Ma vie en gif…

Hi les amis ! j’ai été taguée (il y a trois semaines…) par Les lectures d’Eole, un blog sympathique et très actif que je vous recommande ! Donc, sans plus attendre, voici le tag !

Voici les règles :
1. Citer le blog qui vous a tagué.
2. Présenter 5 gifs en association avec les situations ou les mots présentés par la personne.
3. Choisir à son tour 5 mots ou situations.
4. Taguer 5 personnes !

 » On te spoile la fin d’un livre que tu attends de lire depuis super longtemps « 

what2

 » Tu apprends que ton auteur préféré sort un nouveau livre et vient le présenter dans ta ville « 

happiness

 » On te dérange dans la lecture d’un moment tragique « 

 » C’est Noël, tu reçois plein d’argent  »
(en direction de la librairie)

 » Tu es fatigué/e mais tu as encore pleins de taches ménagères à faire  »
(oui, oui, demain, pro…mis… zzzz)

Voici les 5 situations que je choisi :
1. Quand un livre que tu as prêté te revient… abîmé.
2. Quand tu perds la page où tu t’étais arrêtée dans un beau pavé de 500 pages.
3. Quand ton frère/soeur/fils/fille/mari/épouse/conjoint-e te dérange pour… RIEN.
4. Quand il neige et que… pas cours/boulot !
5. Quand le réveil ne sonne pas, et qu’il affiche que tu as deux belles heures de retard.

Et je tague :
Le Carnet Parisien
Kimysmile
La Croque-Livres
Bazar de la Littérature
Plumes de lune

ENJOY ! 😀

Si loin de toi, Tess Sharpe

testCouverture Si loin de toi

Auteur : Tess Sharpe
Titre original : Far from you
Editions : Robert Laffont, Collection R.
Nombre de pages : 484 pages.
Prix : 17,90€
Date de sortie : 13 novembre 2014
Genre : Drame, Jeunesse
Ma note : ★★★ (13/20)
test3 résumé(J’écris un résumé moi-même, je le trouve trop spoilant, celui de Livraddict.)

Sophie Winters a failli mourir. Deux fois. La première fois, elle avait quatorze ans, c’était dans un accident de voiture avec sa meilleure amie, Mina, et le frère aîné de celle-ci. Depuis, elle est prise de douleurs à la jambe, et se drogue aux anti-douleurs ; il lui faudra des années pour se défaire de sa dépendance. La deuxième fois, Mina et elle se font agresser alors qu’elles se rendaient à un rendez-vous pour la première. Sophie survit, mais sa meilleure amie n’a pas cette chance.
Les policiers retrouvent de la drogue dans la veste de la survivante ; et toute l’enquête se dirige alors vers une affaire de deal qui a mal tourné. Pourtant, Sophie est clean, mais personne ne la croit, pas même le frère de Mina. Alors, elle devra mener sa propre enquête, et se battre pour qu’enfin, la vérité éclate.

test2 avis

J’avais lu et entendu énormément de bien à propos de ce livre, sur les chaînes, les blogs, Livraddict… J’ai vu qu’il a été le coup de cœur de beaucoup, beaucoup, beaucoup de lectrices. Alors, quand je l’ai découvert sous mon sapin en décembre, j’étais on ne peut plus ravie ! Il n’a pas été ma première lecture, mais, bien que ma chronique ai tardé, il est terminé depuis février. Disons que j’ai eu un peu de mal ces derniers temps pour tenir mon blog à jour, mais je reviens !

Si loin de toi fut donc une lecture simple, et fluide, pas vraiment prise de tête -au début du moins. On alterne un chapitre au présent, et un autre au passé. Le présent nous permet de suivre l’évolution de Sophie au fil des pages, la façon dont elle affronte son deuil, ses antécédents de droguée, le mépris de son entourage par rapport à sa version des faits. Les chapitres du passé nous en apprennent plus sur les relations entre les personnages, sur le pourquoi du comment ils en sont là aujourd’hui. Ça permet de faire un parallèle entre les deux périodes, et je trouve que c’est vraiment intéressant comme façon de procéder.

Toutefois, en parlant de personnages. Mis à part pour Sophie, Mina et Trev -le frère de Mina-, j’ai eu tendance à trouver les autres un peu trop… Vus en surface, pas assez approfondis. De même que les relations, qui n’existent finalement réellement qu’entre les trois cités plus haut. A mes yeux du moins. Il y avait pourtant un gros potentiel, parce que tous les personnages avaient leur caractère propre, et ça aurait pu donner quelque chose de vraiment mieux.

L’écriture à la première personne est cependant un très bon choix de l’auteure : on est directement dans la tête de Sophie, on ressent ses doutes, ses peurs, on les vit avec elle, on la soutient dans son deuil et dans ses convictions, dans son combat pour la vérité. Cependant, je me suis quand même plus facilement attachée à Mina et Trev qu’à Sophie, je crois. Peut-être parce que la façon dont Sophie parlait d’eux étaient terriblement humaine, et que ça m’a touchée.

Il y a aussi une chose que j’ai adoré, mais c’est un spoiler, donc je change de couleur, et je ne suis pas responsable si vous décidez de surligner ! /SPOILER\ J’ai vraiment, vraiment, vraiment adoré l’espèce de triangle amoureux entre Sophie, Mina et Trev. Pour la première fois dans un livre, je vois le sujet de la bisexualité abordé, grâce à Sophie qui ne sait pas trop où elle en est entre les deux, même si son cœur penche pour Mina. Je me suis terriblement retrouvée en Sophie à ce moment là, et je crois que j’ai failli pleurer à certains passages entre eux trois tellement c’était fort. Bref, chapeau bas à Tess Sharpe pour le coup. /SPOILER END\

Par contre, la fin, mais la fin… C’était vraiment « too much« . J’ai trouvé que ça faisait un peu comme les semblants de thrillers français qui essaient de se la jouer à l’américaine, vous voyez ? Peu à peu, le roman prenait des tournures de semi-policier, mais la fin était vraiment trop… trop tout. C’est dommage. Cependant, c’est le premier roman de l’auteure, et je suis curieuse de voir la suite. Si elle sort un autre livre, aucun doute, je l’achèterai.

Les + 
– Alternance d’un chapitre du présent puis d’un chapitre du passé
– Relations entre les trois personnages principaux
– L’écriture à la première personne
– L’évolution de Sophie
– Mon spoiler.

Les –
– Les personnages secondaires un peu trop superficiels, pas assez de profondeur
– La fin « too much ».

test4 extrait

« La route est longue. Et elle n’a pas de fin, car on ne se remet jamais d’avoir perdu quelqu’un. Pas complètement. Pas quand cette personne faisait partie de vous. Pas quand l’aimer vous a brisé autant que ça vous a changé. »

livraddict